La cour arrière-comment nous avons transformé notre côté jardin

Publié dans Ma maison

Sharon M pour la Maison-decor extérieure

Lorsque j’ai fait l’achat de ma maison dans les Cantons-de-l’Est il y a maintenant six ans, je n’étais pas tombé amoureuse de la cour arrière. C’était un attrait de second plan.

Les SEULS aspects que j’aimais de la propriété étaient la présence d’arbres matures et le potentiel qui se cachait à l’intérieur de ses murs. Je m’étais décidé à observer le tout comme une toile vierge, mais étant donné que beaucoup d’amour était requis à bien des endroits, la seule chose que j’ai fait au tout début a été de clôturer le terrain – une nécessité. J’ai 3 chiens qui adorent explorer le voisinage (avec le temps, la cour est devenue aussi sécurisée qu’Alcatraz car Charlotte adore repousser les limites de sa liberté).

Depuis, la cour arrière est un projet en perpétuel changement, mais essentiellement, cet endroit a beaucoup changé au cours des 5 dernières années. Le temps file et maintenant, il est grand temps de rafraîchir certains coins du jardin que j’adore tant; et nous n’avons pas dépensé une fortune pour le faire. J’espère que certaines idées sauront attiser votre créativité 🙂

 

Ah, et est-ce que je vous avais parlé de la piscine hors-terre qui avait été placé presque directement contre mon balcon arrière? C’était le seul endroit qu’ils pouvaient la mettre, je suppose, pour un ensoleillement maximal mais ça rendait la tâche d’y installer une table descente avec plus de deux personnes un vrai casse-tête.  

Cette énorme chose était le centre de l’attention. La piscine divisait également la cour en deux et à l’endroit que vous apercevez cette minuscule table dans la photo ci-dessous est où ils devaient installer une grosse plateforme en bois avec une échelle pour entrer dans la piscine, rendant l’espace disponible encore plus à l’étroit.  

Parce que ma fille était totalement opposée à l’idée de se débarrasser de la piscine, j’ai rongé mon frein durant quelques années, jusqu’à ce que je puisse lui démontrer clairement tout le temps et l’argent que l’on consacrait à l’entretenir pour les quelques saucettes qu’elle nous redonnait en échange. La piscine était difficile d’entretien car la cour était très ombragée et elle n’était pas chauffée.

Puis j’ai finalement tenu mon bout et retiré la piscine pour de bon et voici ce avec quoi je me suis retrouvé…

 

Sharon M pour la Maison

Alors cet automne là, la piscine était partie et nous nous retrouvions avec un gros carré de sable vide. J’avais tout l’hiver pour imaginer ce qui fonctionnerait mieux pour notre famille et selon quel budget. L’hiver fut rude et j’ai perdu quelques grosses branches de mon arbre en raison d’une tempête de verglas. Le retrait des branches a grugé notre budget de rénovation pour la cour. Un défi venait de m’être lancé et je l’ai accepté…

La première chose que j’ai faite a été de gérer la situation des dalles de patio qui était déjà là. Pas les plus jolies.

 

Elles sont ce modèle très abordable avec le motif diamanté des plus ordinaires. Elles ne m’enchantent pas mais j’en avais tellement que c’était ridicule de dépenser pour aller en racheter d’autres. Alors que je sirotais un verre de vin en observant la pile de dalles, j’ai eu une révélation, qui n’allait rien me coûter et qui serait la solution à mon problème…

Virer les dalles de bord. 😀

Eurêka!!!  Maintenant j’étais excitée. J’étais en train de transformer ma cour en un lieu que je pourrais admirer sans sourciller.  

 

 

Ce fut un peu de travail de retourner chaque dalle et de les remettre au niveau mais j’ai réussi la tâche sans perdre patience. Puis j’ai ajouté des marches à l’entrée et retravaillé les arrangements floraux. Je suis parvenue à sauver une des grappes de raisin mais sans plus. Toutes les autres plantes me sont parvenues de la pépinière ou de clients qui n’en voulait plus.

Durant la première année, nos efforts fut concentrés à remplir le trou de la défunte piscine puis de bâtir une plateforme en bois par-dessus cette zone pour y créer un espace salle à manger assez grande pour y accommoder une large table pouvant accueillir nos fêtes de familles sans avoir à sortir les tables à cartes.

Sharon M pour la Maison-coin repas extérieure

Ceci est ma table rustique de 12 pieds avec un banc de 10 pieds que j’ai bâti moi-même. Les chaises me proviennent d’un vieil ensemble qui s’agence bien avec le style et le parasol était le plus gros que j’ai pu trouver – il couvre presque toute la table, nous permettant de jouer aux cartes ou simplement de profiter de l’espace, même sous une pluie légère.

Des panneaux de tissus auraient pu être une option envisageable si je n’avais pas été aussi têtue quant à maintenir ma corde à linge précisément à cet endroit (absolument non-négociable).

Sharon M pour la Maison-cour arrière

 

Sharon M pour la Maison-table extérieure

L’année suivant la construction du patio, nous avons procédé à condamner l’entrée vers le cellier qui se dégradait tranquillement. Le cellier était difficile à chauffer à cause de cette porte et parce que cette dite porte était si basse, son usage était souvent limité aux rares moments où nous étions trop lâches pour aller à l’intérieur, descendre les marches vers le sous-sol pour aller chercher un pot à fleur

Sharon M pour la Maison

Alors nous avons retiré l’entrée, préservé le bois qui était encore bon (ce qui était la majorité) et avons fabriqués plusieurs items, dont cette armoire extérieure que j’utilise pour y garder mes outils de jardin, chandelles et accessoires à barbecue.

Sharon M pour la Maison-armoire fabriqué avec des vieilles portesPour voir d’autres items construits avec cette vieille porte https://sharonmforthehome.com/des-portes-et-encore-des-portes/?lang=fr

Nous avons agrandi le perron arrière par-dessus la vieille entrée du sous-sol. Puisque j’avais prévu de peinturer les planchers fabriqués de bois recyclés, les coûts étaient moindres.

Sharon M pour la Maison-cour arrière

Le perron agrandi nous permet de nous asseoir dehors même s’il pleut.
Sharon M pour la Maison

C’est également un endroit paisible et chaleureux pour lire un livre ou simplement relaxer!

Sharon M pour la Maison-cuisine extérieureNotre version d’une cuisine d’été, qui se trouve juste à l’extérieur de notre cuisine. Un jardin de fines herbes est à notre disposition et un système ultra-pratique pour le recyclage de canettes (les poubelles blanches) rend l’espace très fonctionnel.

Sharon M pour la Maison-dicton Mark Twain peinturé à la mainUne vieille enseigne que j’ai fait il y a bien des années orne le dessus de la porte – un rappel d’être reconnaissant pour cette maison que nous avons.  

Essentiellement, notre cour est divisée en « pièces ». De la porte arrière jusqu’au fond du terrain. Chaque espace est fonctionnel – un endroit pour cuisiner, relaxer, manger, se rassembler pour prendre un verre près du feu, une remise pour mes outils de jardin et pour le travail du bois (qui n’est pas encore complètement terminé) et un autre petit projet que ma fille et moi travaillons ensemble à réaliser 😉

Sharon M pour la Maison

Je vous le dirai lorsque ce projet sera complété !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces sujets pourraient aussi vous intéresser...